Phytothérapie

Il y a 17 produits.

Affichage 1-17 de 17 article(s)

Filtres actifs

Phytothérapie, de quoi s'agit-il ?

Terme issu du grec phytos qui signifie « plante » et « therapeuo » signifiant « soigner », le mot phytothérapie est apparu à la moitié du XXe siècle. Inventé par Henri Leclerc, un médecin français, ce terme désigne le fait d'utiliser des plantes médicinales pour soigner de nombreuses maladies. Actuellement, nous pouvons trouver divers articles vantant les mérites de cette pratique. Bon nombre d'entre eux ont été publiés par ce fameux médecin français dans la revue La Presse médicale.

Qu'est-ce que la phytothérapie ?

Une branche de la médecine, la phytothérapie est une pratique qui se base sur l'utilisation, de façon thérapeutique, d'une plante qualifiée de médicinale. Pouvant être consommées de diverses formes, les plantes peuvent soulager ou traiter nos problèmes de santé. Des fois, les praticiens utilisent uniquement des végétaux pour guérir les maux. Mais, ils peuvent aussi les utiliser en tant que complément alimentaire, associé à un médicament spécialisé.

En général, une partie de la plante seulement est consommée lors du traitement. En effet, les principes actifs contenus dans les végétaux sont concentrés, soit au niveau des feuilles, soit au niveau des racines. Lorsque que le bourgeon est utilisé, on parle alors de gemmothérapie. Pour d'autres plantes, nous pouvons retrouver ces principes actifs dans les fleurs.

Lors du traitement, nous pouvons opter pour des infusions en usant de plantes fraîches ou séchées. Actuellement, nous pouvons trouver des médicaments fabriqués à partir de plantes médicinales sous forme de gélules ou d'ampoules buvables. Cela est dû à l'avancée des recherches et des prouesses relevant du domaine de la médecine.

Toutefois, sachez que ce remède est une pratique qui doit se faire selon un avis médical. Effectivement, pour votre bien-être et pour votre protection, il est nécessaire de consulter un médecin ou demander l'avis d'un pharmacien avant d'opter pour la phytothérapie.

Les différentes formes de phytothérapie

Sous forme de tisanes, huile essentielle ou en préparations et décoction. Parmi les plantes les plus connues, vous trouverez le fenouil, la valériane, le pissenlit et la lavande

Généralement, nous pouvons distinguer deux formes de phytothérapie : la phytothérapie traditionnelle et la phytothérapie moderne.

Pratique relevant de l'usage de plantes qui disposent de vertus thérapeutiques, la phytothérapie traditionnelle est souvent assimilée à l'herboristerie. Vous trouverez parmi ces thérapie la spagyrie et la teinture mère. Cette pratique s'est beaucoup développée au fil du temps, si elle a été découverte, il y a déjà des siècles. Cependant, jusqu'à présent, personne n'a osé mener une étude scientifique et clinique qui pourrait vraiment démontrer l'efficacité de la phytothérapie.

Quoi qu'il en soit, l'OMS a pu dénombrer plus de 22000 plantes dites médicinales. Parmi ces dernières figurent des champignons, des arbres, l'ortie, le thym, la camomille, le romarin, la mélisse , la menthe et bien d'autres plantes ayant des propriétés thérapeutiques. Certes, la démarche adoptée pour l'utilisation des plantes médicinales paraissait empirique au départ. Néanmoins, les praticiens ont pu montrer, grâce à leur outil d'analyse, la façon dont ces plantes agissent sur notre corps. Ils ont également su démontrer leur efficacité et faire apparaitre les risques occasionnés par la consommation d'une plante médicinale. De cette manière, nous saurons quelles précautions prendre en recourant à un traitement à base de phytothérapie ou fleurs de bach.

Résultant de la phytothérapie traditionnelle, la phytothérapie moderne consiste en l'utilisation d'une plante médicinale, mais de manière scientifique. Certes, les médecins se sont toujours inspirés des méthodes ancestrales en ce qui concerne l'utilisation des plantes. Toutefois, ils ont apporté des innovations au niveau de la pratique. Effectivement, avec la phytothérapie moderne, les médecins usent des plantes pour soigner les patients, mais avec une pratique individualisée, nutraceutique et de forme clinique. Autrement dit, cette nouvelle forme de phytothérapie opte pour un traitement, à base de plantes médicinales, ayant reçu une validation scientifique. Elle concerne également toutes pratiques fondées sur l'utilisation de végétaux, mais selon une démarche clinique. Dans la plupart des cas, la phytothérapie moderne est pratiquée par des professionnels de la santé qui ont pu bénéficier d'une formation relative à la pratique. Dentistes, pharmaciens, sages-femmes ou médecins, nombreuses sont les professionnelles de santé ayant adhéré à la phytothérapie.

Étant une médecine de fond, la phytothérapie moderne est utilisée pour un traitement sur le long terme. En effet, pour pouvoir traiter la maladie, les médecins effectuent un diagnostic fait à partir d'une observation scientifique. Il faut noter que cette dernière se fait de manière globale. Le médecin ne doit pas s'attarder à un seul symptôme. Une fois le diagnostic terminé, il doit faire un choix en ce qui concerne le traitement qu'il faudrait appliquer. Traitement d'attaque, de charge ou d'entretien, tels sont les différents traitements auxquels il peut recourir.

Avantages et précautions d'usage

Assimilée à un troussant de clés capables d'ouvrir de nombreuses portes, la phytothérapie est une pratique très prisée actuellement. En effet, beaucoup de gens commencent à faire confiance à cette pratique. La raison est que, grâce à l'usage des plantes, la phytothérapie nous permet de soigner de nombreuses maladies, même les plus complexes. Avec les principes actifs contenus dans les végétaux, les praticiens peuvent traiter une maladie à plusieurs niveaux. Ce qui pourrait ne pas être le cas avec un médicament dit de synthèse.

La réussite de la phytothérapie réside surtout au niveau du mode d'action des plantes. Elle s'appuie également sur les différentes propriétés de ces dernières. D'ailleurs, ce sont ces propriétés qui sont indispensables pour traiter aussi les symptômes que les maladies elles-mêmes.

La phytothérapie est aussi très avantageuse dans la mesure où elle permet de soigner de nombreux troubles, liés la plupart du temps aux saisons. En effet, grâce à certaines plantes, nous pouvons traiter facilement tous les troubles circulatoires qui apparaissent pendant l'été. Il en va de même pour les douleurs articulaires qui nous guettent en automne. Constipation, diarrhées, ballonnements, toutes des maladies qui se soignent grâce à la phytothérapie.

La plupart des plantes sont composées de toxines. Certaines d'entre elles sont plus toxiques que d'autres. C'est pour cette raison qu'il est très important de prendre des précautions lorsque nous optons pour la phytothérapie. Autrement, nous pourrons être exposés à de nombreux dangers et risques. Toutefois, il est tout à fait possible de limiter et éviter ces risques. La meilleure façon de procéder est de demander des conseils ou des recommandations auprès de votre médecin traitant. Pour notre protection, il n'est pas très conseillé de consommer des plantes sèches qui sont emballées et mises dans des sachets en plastique. Très exposées au soleil, ces plantes voient leurs propriétés altérées. Il en est de même pour leurs vertus.