Filtrer par

Disponibilité

Disponibilité

Marque

Marque

Zinc

Il y a 13 produits.

Affichage 1-13 de 13 article(s)

Filtres actifs

Zinc : complément alimentaire essentiel au système immunitaire

Oligo-élément jouant un rôle non-négligeable en matière de métabolisme des nutriments, le zinc possède de nombreuses vertus. Néanmoins, ces atouts pour la santé humaine ne sont constatés qu’après des études récentes. Auparavant, les scientifiques ont tendance à ignorer la capacité de cet oligo-élément à vaincre certains troubles et à procurer le bien-être. Pourtant, une éventuelle carence peut engendrer des problèmes de santé plus ou moins sévères.


Le zinc en histoire



Les toutes premières études sur le zinc remontent en 1920. Une équipe des scientifiques ont pris le relais 40 ans plus tard, c’est-à-dire en 1960, pour faire des analyses plus approfondies. À l’époque, ils ont utilisé, comme méthodes, la synthétisation et l’isolation. Grâce à cette initiative, les chercheurs parviennent à déterminer les importants rôles de cet oligo-élément sur le bon fonctionnement de l’organisme. Ils ont même fini par cerner l’importante place qu’a le zinc sur la santé. Il est considéré comme le second métal qui doit être en quantité suffisante dans le corps, après le fer. Il est également présent dans le corps dont le taux idéal est de 60 à 65 %. Les os en parfaite santé en contiennent généralement jusqu’à 20 %. Une petite quantité doit encore se trouver dans le foie et la peau.


Il faut noter que la détection de la présence du zinc dans le corps humain ne date pas d’hier. Elle date même de l’Antiquité. Toutefois, les chercheurs ont attendu jusqu’à 1800 pour mettre en évidence les alliages pionniers à base du zinc. Vers la moitié de ce même siècle, en 1850, E. Frankland, chimiste, a pu cerner les composants organométalliques avec cet oligo-élément. Puis, les scientifiques se contentent, jusqu’à 1970, de l’utilisation du zinc dans la protection du fer contre la corrosion. Il est donc très sollicité dans le monde du développement de l’usage de fer dans l’univers de la construction et de l’architecture. Actuellement, tous les biochimistes commencent à prêter plus d’attention aux principaux rôles de cet oligo-élément dans les réactions métaboliques.



Quels sont les bienfaits du zinc sur la santé ?



Les vertus de cet oligo-élément ne se limitent pas à la beauté et au bien-être. Elles vont jusqu’au traitement de certains troubles et à la stimulation de la fertilité masculine. Bon contre le cholestérol il réduit les risques cardiovasculaires. Pris sous forme de gélules, les doses que vous prendrez vous apporteront suffisamment de vitamine A, calcium, vitamine E, lipides. Les gélules sont particulièrement efficaces pour une bonne absorption. 


Le zinc et la beauté de la peau



Il est indiqué dans le traitement des acnés. Une récente étude confirme même que l’infestation des boutons au niveau de certaines parties du corps, comme le visage, s’explique par une carence en zinc. Une personne soucieuse de la beauté de sa peau peut donc recourir à cet oligo-élément. D’ailleurs, il permet de favoriser la cicatrisation des plaies et l’assainissement de la peau. Un taux idéal de zinc suffit également pour éliminer les désagréments, comme l’eczéma et le psoriasis. Ses vertus s’étendent encore jusqu’au traitement des cheveux. Il est recommandé pour avoir une chevelure robuste et riche en éclat à la fois. Le zinc un allié de votre jeunesse car il fait aussi parti des antioxydants.



Le traitement des troubles ORL



Le zinc intervient également dans la préservation des sens et le traitement des troubles ORL. Il fait preuve d’efficacité dans le cadre du traitement des maladies touchant le nez et la bouche, comme l’agueusie et la dysgueusie. Il permet également d’apaiser les symptômes du rhume. Il est encore indiqué pour combattre les maux d’hiver.



La lutte contre le stress



Les radicaux libres nuisent au bien-être. Heureusement qu’il est possible de les combattre avec le zinc. Ce dernier agit positivement en mettant les cellules à l’abri du stress oxydatif. Pour cela, il se veut une molécule antioxydante efficace. Ainsi, il permet de lutter contre le vieillissement cellulaire.



La stimulation de la fertilité chez les hommes



Le zinc intervient grandement dans les fonctions reproductives surtout chez les hommes. Effectivement, ses actions positives vont jusqu’à la stimulation de la fertilité masculine. Avec son effet antioxydant, il permet de traiter tout type de problèmes d’infertilité chez les hommes. D’ailleurs, la carence en zinc risque de réduire la qualité ainsi que la quantité de la spermatogenèse.



La prévention des maladies cardio-vasculaires



De nombreuses études expérimentales démontrent l’efficacité du zinc dans la diminution des risques cardio-vasculaires. Cet oligo-élément permet même de réduire jusqu’à 43 % le taux de mortalité lié à ces maladies.



Le contrôle de la glycémie



Le zinc facilite également le contrôle de la glycémie, ce qui est une option idéale pour prévenir le diabète. La consommation quotidienne de 30 mg de cet oligo-élément permet de réguler le taux de sucre dans le sang.



Les apports nutritionnels recommandés



Un bon rapport en zinc s’impose pour préserver sa santé au quotidien. Il faut donc le bien utiliser en privilégiant les apports nutritionnels idéals. Ils varient généralement en fonction de l’âge. À titre d’exemple, un nourrisson de moins de 6 mois a besoin de 2 mg de zinc. Les bébés de 7 mois à 3 ans, quant à eux, nécessitent un Apport nutritionnel recommandé de 3 mg. L’ANR idéal pour les enfants de 4 à 8 ans correspond à 5 mg.


Chez les adolescents, jeunes et adultes, le genre fait partie des facteurs déterminant les apports nutritionnels. Ils sont limités à 8 mg pour les filles et garçons de 9 à 13 ans. À partir de 14 ans, un garçon a besoin de 11 mg de zinc au quotidien ; tandis qu’une quantité de 9 mg suffit pour procurer le bien-être à une adolescente.


Pour les personnes majeures, adultes et seniors, les ANR en zinc se résument comme suit :
• Hommes de 19 à 55 ans : 11 mg,
• Femmes de 19 à 55 ans : 8 mg,
• Hommes de 50 ans et plus : 11 mg,
• Femmes de 50 ans et plus : 8 mg.

Les femmes enceintes et allaitantes requièrent également une quantité suffisante de zinc pour veiller à leur santé. À noter qu’une éventuelle carence peut présenter de graves conséquences sur le jeune enfant. Elles peuvent aller jusqu’aux malformations du fœtus et au retard de croissance. Ces femmes ont donc besoin des ANR respectifs de 11 mg et de 12 mg.



Quels sont les aliments riches en zinc ?



La carence en zinc entraîne généralement une fatigue plus ou moins intense. Elle peut aussi causer la chute de cheveux, les troubles cutanés ainsi qu’une diminution des défenses immunitaires. La consommation quotidienne des aliments riches en zinc permet de combattre ces troubles. Cet oligo-élément est présent dans les nourritures d’origine animale, pour ne citer que les fruits de mer, le fromage, la viande et les abats.


Le zinc est aussi présent en grande quantité dans les œufs (environ 1,5 mg par 100 g) et les légumineuses (2 à 3 mg par 100 g). Les aliments suivants sont aussi jugés riches en zinc :
• Huîtres (environ 30 mg par 100 g),
• Germes de blé (environ 17 mg par 100 g),
• Foie de veau (environ 14 mg par 100 g),
• Maroilles (environ 9 mg par 100 g),
• Cacao en poudre sans sucre (environ 7 mg par 100 g).

Félicitation, un bon de réduction d'une valeur de 2€ vient de vous être accordé.

Code :