Aromathérapie

Il y a 13 produits.

Affichage 1-13 de 13 article(s)

Filtres actifs

Informations essentielles sur l'aromathérapie

L'usage des arômes de plantes ne date pas d'hier. Très en vogue, l'utilisation de l'aromathérapie prévient et soulage certains troubles de manière naturelle. Comme la phytothérapie, cette pratique utilise des plantes, mais sous une forme différente qui est l'huile essentielle.

Qu'est-ce que l'aromathérapie ?

Le recours à des arômes de plantes est une vieille pratique créée il y a 4 000 av. JC. Les Égyptiens antiques ont en fait déjà usage pour embaumer les cadavres. René-Maurice Gattefossé, un parfumeur, a inventé le terme aromathérapie. En plongeant sa main blessée dans une bassine remplie d'huile essentielle contenant de lavande, il a constaté un soulagement immédiat. Les études sur l'aromathérapie n'ont commencé que vers la fin du XIXe siècle.

De manière générale, l'aromathérapie est une méthode naturelle permettant de prévenir et d'apaiser des douleurs. Elle se sert principalement des composés aromatiques des plantes, dont les fleurs, les feuilles et les tiges. À la différence de la phytothérapie, l'aromathérapie exploite les principes actifs d'une plante pour en faire de l'huile essentielle. Dans cette thérapie, il est possible d'utiliser les huiles essentielles par voie cutanée, par voie orale, par vaporisation ou diffusion à des fins cosmétiques ou thérapeutiques. À condition de bien respecter les précautions d'emploi, les résultats seront satisfaisants.

L'aromathérapie est la pratique consistant à utiliser les huiles essentielles à des fins thérapeutiques. L'aromathérapie est utilisée depuis des siècles. Lorsqu'elles sont inhalées, les molécules odorantes des huiles essentielles voyagent des nerfs olfactifs directement au cerveau et ont un impact particulier sur l'amygdale, le centre émotionnel du cerveau.

Les huiles essentielles peuvent également être absorbées par la peau. Un massothérapeute peut ajouter une ou deux gouttes de gaulthérie à une huile pour aider à détendre les muscles tendus pendant un massage. Une société de soins de la peau peut ajouter de la lavande à des sels de bain pour créer un bain apaisant.

Qu'est-ce qu'une huile essentielle ?

L'huile essentielle désigne un extrait de liquide et aromatique obtenu grâce à l'entraînement à la vapeur. Concentrant les actifs volatiles, elle est produite lors de la distillation d'une plante, d'une distillation sèche ou encore à partir d'une expression à froid. Sous forme de concentré, elle symbolise la quintessence d'une plante. Grâce à l'analyse chromatographique, une large variété de substances actives ont été découvertes dans l'huile essentielle. Elle est donc de l'essence distillée provenant d'une plante aromatique. Le rendement varie d'une plante à une autre. Malheureusement, il n'y a que peu d'huile essentielle dans les plantes et elles ne sont pas réellement de l'huile.

Pour extraire l'huile essentielle, deux principales méthodes sont utilisées à savoir : la distillation par vapeur d'eau (pour la plupart des plantes) et l'expression à froid (zestes d'agrumes). La distillation consiste à faire émettre la vapeur d'eau dans toute la masse végétale en vue de libérer les essences qui se trouvent dans de minuscules petites poches glandulaires et de les récupérer après condensation. Très naturelle, cette technique permet d'avoir un produit tout à fait pur.

Quelles sont les huiles les plus réputées?

En naviguant sur le net ou dans un magasin bio, vous retrouverez toujours certaines huiles: l'huile essentielle menthe, tea tree, menthe poivrée, lavande vraie, géranium et romarin.

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Selon l'huile essentielle et les résultats recherchés, les huiles essentielles peuvent être utilisées de différentes façons. Pour le massage, le cataplasme, la friction ou autre, elles sont d'usage externe. Dans d'autres cas, leur usage est interne et se fait par voie orale ou respiratoire. Si vous l'appliquez sur votre peau, les principes actifs présents dans l'huile essentielle la traversent très rapidement pour rejoindre la circulation sanguine et puis l'organe visé. Lorsque vous inhalez, l'essence volatile s'introduit dans le sang en passant par les poumons.

Utilisées à mauvais escient, les huiles essentielles peuvent être nocives pour la santé. Extrêmement puissantes, certaines sont agressives pour l'épiderme et peuvent avoir des effets secondaires. Bien que les huiles essentielles soient des traitements efficaces, elles sont parfois offensives. Ces produits doivent donc être maniés avec beaucoup de précautions. N'hésitez pas à consulter un professionnel.

Sur le marché, les huiles essentielles pullulent. Prenez garde de certains laboratoires surfant sur l'engouement pour ces huiles. Vérifiez bien la qualité des produits avant d'en acheter. Seuls les produits chémotypés, c'est-à-dire définis de manière biochimique et botanique sont appropriés à l'aromathérapie. Sur l'étiquette, il doit y avoir certaines mentions comme : les constituants biochimiques dans le produit, l'organe reproducteur, l'origine géographique, le numéro de lot, la garantie « Huile essentielle à 100 % », la DLUO, les coordonnées du fabricant.

Pour quels symptômes utiliser l'aromathérapie ?

Ces dernières années, l'aromathérapie est devenue très courante. Cet engouement peut s'expliquer par de nombreuses raisons. La plupart des personnes désirent réduire leur dépendance à l'allopathie et se tourner vers les médecines plus douces qui ne produisent moins d'effets indésirables sur l'organisme. Grâce à ses vertus, l'aromathérapie est très utilisée dans de nombreux cas de figure.

À diluer dans une huile végétale ou dans le bain, les huiles essentielles de sauge et de gaulthérie sont des anti-inflammatoires efficaces pour masser une zone douloureuse et délacer les tensions musculaires. Si vous êtes enrhumé ou que vous avez de l'angine, prenez de l'huile anti-infectieuse à base de l'eucalyptus, de l'arbre à thé, de la cannelle ou de lemongrass. Quelques études ont démontré que l'huile essentielle de lavande a un effet anxiolytique à inhaler ou à diffuser dans la maison. Pour les personnes souffrant d'allergie, la camomille romaine, le basilic tropical, la camomille matricaire, le thym à linalol peuvent les aider à les prévenir ou les traiter. Selon l'intensité et le type d'allergie, ces huiles essentielles peuvent être d'usage externe ou interne.

Dans la cosmétique, les huiles essentielles s'incorporent dans différentes formules de soins hydratants, nettoyants ou traitants. Parmi les plus plébiscitées, l'huile essentielle d'arbre de thé est une grande alliée naturelle pour la lutte contre l'acné. Elle élimine rapidement les comédons tout en prévenant les risques d'infection. Il suffit de l'appliquer sur les lésions avec un coton à tige. Mélangé à faible dose avec un soin hydratant, ce produit a une action préventive pour améliorer l'aspect de la peau. Quant à l'huile essentielle d'Ylang-Ylang, elle est réputée pour réguler la production de sébum et booster la pousse des cheveux. Glissez-en quelques gouttes dans votre shampoing et massez votre cuir chevelu après. L'huile essentielle de pamplemousse est très appréciée dans les soins anticellulite en stimulant la circulation avec ses propriétés lipolytiques. Mettez-en quelques gouttes dans de l'huile végétale pour masser les zones sujettes à la formation de cellule. Afin de bénéficier correctement des bienfaits de l'aromathérapie sans aucun risque, tenez bien compte des précautions et des contre-indications.